Hédy Sellami présente
Recherche

Extraits à venir sur Eclairages

Extraits à venir sur Eclairages
Parmi les films dont nous mettrons des séquences en ligne prochainement :

Miss Mend, de Barnet et Ozep

Les mondes futurs, sur un scénario de HG Wells

Coeurs en lutte, de Fritz Lang

Le village du péché, d'Iwan Prawow et Olga Preobrashenskaja

Othello, d'Orson Welles

Le chevalier à la rose, de Robert Wiene

The dragon painter, avec Sessue Hayakawa






Du Dibbouk à Une place au soleil

Du Dibbouk à Une place au soleil


Eclairages vous propose une sélection de séances, avec aussi Maurice Tourneur; et Une femme de Tokyo en ciné-concerts; un festival japonais; des films italiens; Jacques Prévert; William Wyler; Dreyer; Elia Kazan; Le livre de la jungle; ou encore Le Roi des rois.

Cliquez ICI










Pour la diffusion de films muets à la télévision publique


Quoi qu'en disent certains, la connaissance et la publication des films muets restent faibles, fragmentaires.

C'est particulièrement le cas des films français.

Voici qui est tout de même stupéfiant : on ne peut trouver en DVD qu'une infime minorité des oeuvres les plus marquantes signées par les cinéastes les plus célèbres : Gance, Dulac, L'Herbier, Antoine, Epstein (1) ...

Il faut parfois chercher chez des éditeurs étrangers pour dénicher une oeuvre !

Et ne parlons pas des réalisateurs davantage négligés encore : les Roussel, les Kemm, les Lion, les Hervil, les Poirier ...

N'est-il pas pour le moins étrange que ces cinégraphistes soient littéralement interdits d'antenne dans leur propre pays ?

Pour ne citer que ce seul exemple, combien de films signés Baroncelli la télévision française a-t-elle diffusés depuis qu'elle existe ?

Il ne serait pas scandaleux qu'une chaîne publique projette, ne serait-ce qu'une fois par mois, un film français muet.

Cela n'apparaîtrait tout de même pas disproportionné par rapport au nombre de gens intéressés, certes faible.

France 5 diffusant déjà des documentaires, France 3 le Cinéma de minuit, France 2 (irrégulièrement et très tard) le Ciné-club, France 4 pourrait être tenue de respecter ce minimum que l'on serait en droit d'attendre du service public.


(Notre illustration : Monte-Cristo (1929) de Fescourt : le crime dans l'auberge).




(1) ajouté le 29 mai 2014 : Epstein fait maintenant l'objet d'une édition en dvd.


288e filmographie

288e filmographie

Deux partitions pour une grève



Стачка (La grève, 1925) d'Eisenstein, peut être visionné en deux copies, avec deux musiques différentes.

L'une (ci-dessus) a été composée récemment par Pierre Jodlowski pour la cinémathèque de Toulouse. L'autre (ci-dessous) est constituée de morceaux signés Chostakovitch pour une restauration soviétique de 1969.

C'est l'occasion de constater à quel point l'accompagnement sonore d'un film muet en modifie la perception.






Murder she said (Le train de 16h50, 1961) de George Pollock : un homme empoisonné



Film britannique.

Noir et blanc.

La traduction littérale du titre donnerait "Meurtre, dit-elle".

Extrait en version doublée et en version originale.





Metro Goldwyn Mayer Trade Mark

Metro-Goldwyn-Mayer British Studios LTD.

Produit aux studios M.G.M. British, Borehamwood, Angleterre

Assistant réalisateur : Douglas Hickox

tiré du roman " 4.50 from Paddington" d'Agatha Christie
adapté par David Osborn

Scénario : David Pursall et Jack Seddon

Musique composée et dirigée par Ron Goodwin

Directeur de la photographie : Geoffrey Faithfull

Montage : Ernest Walter

Direction artistique : Harry White

Enregistrement supervisé par A. W. Watkins

Enregistrement sonore : Cyril Swern et J. B. Smith

Westrex recording system

Produit par George H. Brown


Margaret Rutherford est miss Marple
James Robertson Justice est le chef de la famille Ackenthorpe

Ronnie Raymond est Alexander
Muriel Pavlow est Emma, la fille d'Ackenthorpe
Thorley Walters est Cedric
Conrad Phillips est Harold
Charles Tingwell est Craddock
Gerald Cross est Albert
Arthur Kennedy est le docteur Quimper
Stringer Davis est monsieur Stringer
Ronald Howard est Eastley
Joan Hickson est madame Kidder, femme de charge chez les Ackenthorpe
Lucy Griffiths est Lucy



Miss Marple voyage en train. Dans un wagon qui côtoie le sien, elle voit une femme se faire tuer par strangulation. Hélas, du tueur, elle ne distingue que les gants.

Elle alerte la police, mais l'inspecteur Craddock semble ne pas la prendre au sérieux.

Elle pense que le cadavre a dû être éjecté du train à un certain endroit.
Avec son ami le libraire Stringer, elle inspecte les abords de la voie ferrée à cet endroit et s'aperçoit que le tracé longe la propriété de la famille Ackenthorpe. Elle est convaincue que le meurtrier a passé le corps dans cette propriété.
Elle parvient à se faire embaucher comme domestique chez les Ackenthorpe.
Le chef de la famille Ackenthorpe est plus ou moins impotent. Il vit avec sa fille Emma et le neveu de cette dernière, Alexander. Ils sont bientôt rejoints par d'autres membres de la famille.

Emma est plus ou moins fiancée avec le médecin qui soigne son père, le docteur Quimper.

Miss Marple trouve, dans une vieille grange, une poudrière qui fait boîte à musique, ayant appartenu à la victime, puis le cadavre même.
On se demande si la victime ne serait pas une Française, une certaine Martine, qui avait été fiancée à l'un des fils Ackenthorpe. La question se pose d'autant plus qu'on a reçu d'elle une lettre affirmant qu'elle s'était mariée avec ledit fils avant qu'il ne décède. Dans cette lettre, Martine ajoute qu'elle compte reprendre contact avec la famille de son défunt époux. On l'aurait éliminée pour qu'elle ne puisse pas avoir sa part de l'héritage Ackenthorpe une fois le chef de famille disparu.

Mais, voici que deux hommes de la famille sont éliminés : l'un est empoisonné, l'autre est retrouvé tué d'une balle de carabine (il s'agit d'un meurtre déguisé en suicide, notre extrait).
De plus, on a volé à miss Marple le poudrier qu'elle avait trouvé.

Miss Marple sait qui est le meurtrier. Elle propose à l'inspecteur Craddock de monter un guet-apens.
Miss Marple fait savoir à tous qu'elle possède le poudrier. Le coupable va la voir dans sa chambre. Elle lui révèle qu'elle sait tout : c'est lui qui a supprimé les trois victimes, dont son épouse, qui gênait ses projets de mariage avec Emma Ackenthorpe; c'est lui encore qui a rédigé une lettre faussement attribuée à Martine, afin d'orienter l'enquête vers une mauvaise piste.
Le coupable s'apprête à tuer miss Marple, mais l'inspecteur Craddock survient et le tueur est arrêté.




Le même extrait en version originale (anglais)


Margaret Rutherford est miss Marple


Charles Tingwell est l'inspecteur Craddock


Muriel Pavlow est Emma


James Robertson Justice est le chef de la famille Ackenthorpe


Arthur Kennedy est le docteur Quimper


Ronnie Raymond est le jeune Alexander


Stringer Davis est monsieur Stringer


Joan Hickson est madame Kidder



Pour la petite histoire, l'actrice Joan Hickson incarnera miss Marple dans le célèbre feuilleton de la BBC des années 1980/1990.



Un autre film policier britannique :

Inspector Hornley on holiday (1939)



Un autre meurtre dans un train :

Compartiment tueurs (1965) de Costa-Gavras







Hédy Sellami

acteurs et actrices | compositeurs et compositrices de musiques | producteurs, productrices, compagnies, studios | réalisateurs et réalisatrices | techniciens et techniciennes | théoriciens (ennes), historiens (ennes) du cinéma | Scénaristes et dialoguistes

Plus de 1 400 liens cinéma !

Plus de 1 400 liens cinéma !


Eclairages est, à notre connaissance, le seul support à répertorier un aussi grand nombre de sites consacrés au septième art, qui plus est classés par thèmes, continents, pays, ordre alphabétique.













La banque Nemo, un film d'une brûlante actualité



Réalisé vers 1934, l'opus de Marguerite Viel retrace l'ascension sociale d'un arriviste qui ne recule devant aucune manoeuvre pour parvenir au sommet.

Ce n'est peut-être pas un chef-d'oeuvre, mais il est au moins une scène qu'il faut voir, aujourd'hui en 2013, tant elle paraît d'actualité : le conseil des ministres (notre extrait). A l'époque, cette scène, qui montre ces messieurs sous leur jour véritable, aurait d'ailleurs été censurée, coupée.

Certains prétendront que nous sommes dans la caricature : au contraire, il nous paraît que nous sommes encore au-dessous de la réalité, de notre réalité.

Toute ressemblance avec des personnages et des faits existant aujourd'hui constitue, sans doute, une coïncidence ...

Il n'empêche que l'on croirait entendre parler d'affaires actuelles, récentes, quand, par exemple, le président du Conseil rappelle au ministre des colonies qu'il a concédé des terrains à l'affairiste alors que ses subordonnés le lui avaient déconseillé; ou lorsque la question est posée de savoir comment le banquier véreux peut être en possession de documents qui auraient dû rester entre les mains du même ministre ...

Frappants échos encore avec la situation actuelle quand on rappelle au président du Conseil qu'il a plaidé pour le banquier il y a six mois ...

Aura-t-on la cruauté de remarquer aussi combien est ressemblant ce personnage d'imbécile qui tient à son poste parce qu'il est ministre pour la première fois, et depuis si peu de temps, alors qu'il était député depuis quinze ans ...

Oui, tout cela ressemble horriblement à ce qu'aujourd'hui, nous vivons en pire ...







Alfred sur les traces d'Agatha ?

Alfred sur les traces d'Agatha ?

Eclairages vous présente une nouvelle étude sur Hitchcock. Intéressons-nous plus particulièrement à ses rapports avec une Anglaise célèbre ... "la reine du crime" ... Agatha Christie. Nous allons voir que plusieurs films du cinéaste présentent d'étranges ressemblances avec certains livres de sa compatriote.





Quand Kurosawa fait appel à Ravel







Le récit de la femme violentée dans 羅生門 (Rashomon) est accompagné d'une partition inspirée du célèbre Boléro.

Démonstration en images et en musique avec l'extrait du film et le final de l'opus ravélien.













21 de nos 330 extraits de films

Répertoire des films noirs américains



Eclairages met en ligne un répertoire des films noirs américains, classés par compagnie cinématographique et par ordre alphabétique.

Pour chaque film, le générique, le résumé, des photogrammes et un ou plusieurs extraits.

Le répertoire sera progressivement enrichi.









Paramount


RKO


Twentieth Century Fox


Universal