Hédy Sellami présente
Recherche

Extraits à venir sur Eclairages



Parmi les films dont nous mettrons des séquences en ligne prochainement :

Miss Mend, de Barnet et Ozep

Les mondes futurs, sur un scénario de HG Wells

Othello, d'Orson Welles

Le chevalier à la rose, de Robert Wiene

The dragon painter, avec Sessue Hayakawa






Covid-19 : tous vos droits. Tome 1 : La vaccination



Le Covid-19 a remis sur le devant de la scène les questions juridiques liées à la vaccination en général.

Le lecteur trouvera dans cet ouvrage les réponses à toutes ces questions, avec la réglementation et la jurisprudence concernant les vaccins contre le Coronavirus, l'hépatite B, la polio, le tétanos, la diphtérie etc.

L'Etat a-t-il le droit de rendre certaines vaccinations obligatoires ? Cela est-il compatible avec la Constitution française, la Convention européenne des droits de l'Homme, ou le respect de la vie privée ?

L'Etat a-t-il le droit d'inciter les gens à se faire vacciner ?

L'Etat peut-il être jugé responsable s'il persiste à imposer une vaccination qui provoque des effets secondaires graves dans un nombre anormalement élevé de cas ?

Quand une vaccination est légalement obligatoire, les rappels sont-ils obligatoires aussi ?

Un arrêté ministériel peut-il définir les contre-indications médicales reconnues pour une vaccination obligatoire ?

Si je ne fais pas administrer à mes enfants les vaccinations obligatoires, puis-je être condamné pénalement ?

Si mes enfants n'ont pas reçu les vaccins légalement obligatoires, a-t-on le droit de les refuser à l'école ou dans une crèche ?

La vaccination de nos enfants mineurs nécessite-t-elle l'autorisation des deux parents ? La règle est-elle la même pour le Covid-19 et pour d'autres maladies ?

Puis-je être déclaré inapte physiquement à une fonction publique si j'ai une contre-indication médicale à une vaccination obligatoire ?

Dans certains cas, peut-on être considéré comme inapte à un emploi si l'on se soustrait à une vaccination facultative ?

Si je refuse de recevoir un vaccin légalement obligatoire dans le cadre de mon travail, mon employeur a-t-il le droit de me licencier ?
La réponse est-elle la même pour tous les vaccins ?

Selon la jurisprudence, ma suspension suite à mon refus de subir le « vaccin Covid » légalement obligatoire, est-elle licite ?

Le passe « vaccinal » respecte-t-il la Convention européenne des droits de l'Homme ?

Si un vaccin légalement obligatoire dans le cadre de mon travail, me cause des dommages, puis-je faire reconnaître ce préjudice comme un accident du travail ?

Si je subis des dommages à cause d'une vaccination non obligatoire, puis-je obtenir des dommages-intérêts ?

Quelle procédure dois-je suivre pour obtenir réparation en cas de dommages vaccinaux ?
Qui est responsable : le professionnel de santé qui m'a vacciné, ou le fabricant du vaccin ?
Dans quels délais dois-je agir ?

Les proches d'une victime de dommages vaccinaux, ont-ils droit à des dommages-intérêts ?

Comment sont calculés les dommages-intérêts en cas de préjudice vaccinal ? La réparation est-elle forfaitaire, ou dépend-elle de chaque cas ?

Comment obtenir un dédommagement si je subis un préjudice à cause de l'une des valences d'un vaccin polyvalent ?

Si j'ai obtenu réparation pour des dommages vaccinaux, mais qu'ensuite, mon préjudice s'aggrave, puis-je demander une indemnisation pour cette aggravation ?

Quels critères les juges utilisent-ils pour décider si un vaccin est bien responsable d'une pathologie ? Faut-il que cette pathologie apparaisse dans un certain délai après l'injection ?

Les vaccins avec adjuvants aluminiques sont-ils autorisés ?

Si j'ai effectué ma « vaccination Covid » , suis-je quand même obligé de me soumettre aux confinements et couvre-feux ?

Dans certains cas, les autorités pourraient-elles infliger des amendes aux personnes n'ayant pas reçu le « vaccin Covid » ?

Les réponses à ces questions et à beaucoup d'autres, avec la législation en vigueur, les dispositions contenues dans la Convention européenne des droits de l'Homme, la Constitution française, le Code de la santé publique, le Code de déontologie médicale, le Code du travail, le Code civil ou le Code pénal, et les principes posés par plus de 270 décisions de la Cour de cassation, de conseils de prud'hommes, du Conseil d'Etat, de Cours administratives d'appel, des juridictions européennes et du Conseil constitutionnel.

En prime : la reproduction intégrale de décisions emblématiques du Conseil constitutionnel, de la Cour européenne des droits de l'Homme, de la Cour de Justice de l'Union Européenne, de la Cour de cassation et du Conseil d'Etat sur la vaccination des enfants, les vaccins polyvalents, le lien de causalité entre une injection et une pathologie, la responsabilité des professionnels de santé, le consentement du patient, l'accord ou non des deux parents pour la vaccination d'un mineur, ou encore les dommages provoqués par une vaccination obligatoire dans le cadre du travail.

Bonus : en intégralité, une Recommandation et trois Résolutions de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe sur les vaccinations et la santé publique.

Une étude complète sur le droit de la vaccination, indispensable pour tous les citoyens, les juristes, les avocats, les conseillers prud'hommes, les salariés soumis à une obligation vaccinale et leurs employeurs, les professionnels de santé, les parents, les victimes d'accidents vaccinaux, ou encore les militants associatifs.


Hédy Sellami n'est pas seulement le créateur d'Eclairages.
Diplômé en droit public et droit international, il a écrit pendant plusieurs années pour la rubrique juridique d'un hebdomadaire, et pour une revue mensuelle traitant de droit social.
Il a également rédigé des dossiers pour une maison d'édition spécialisée en droit du travail, ainsi que des articles juridiques pour un magazine et pour deux sites internet destinés au grand public.

Il connaît bien en particulier les problématiques liées aux libertés, au droit administratif, au droit social, au droit international.




330e filmographie

Affiche du film Fantômas (1932) de Paul Féjos

Deux partitions pour une grève


Стачка (La grève, 1925) d'Eisenstein, peut être visionné en deux copies, avec deux musiques différentes.

L'une (ci-dessus) a été composée récemment par Pierre Jodlowski pour la cinémathèque de Toulouse. L'autre (ci-dessous) est constituée de morceaux signés Chostakovitch pour une restauration soviétique de 1969.

C'est l'occasion de constater à quel point l'accompagnement sonore d'un film muet en modifie la perception.






Pour la diffusion de films muets à la télévision publique



Quoi qu'en disent certains, la connaissance et la publication des films muets restent faibles, fragmentaires.

C'est particulièrement le cas des films français.

Voici qui est tout de même stupéfiant : on ne peut trouver en DVD qu'une infime minorité des oeuvres les plus marquantes signées par les cinéastes les plus célèbres : Gance, Dulac, L'Herbier, Antoine, Epstein (1) ...

Il faut parfois chercher chez des éditeurs étrangers pour dénicher une oeuvre !

Et ne parlons pas des réalisateurs davantage négligés encore : les Roussel, les Kemm, les Lion, les Hervil, les Poirier ...

N'est-il pas pour le moins étrange que ces cinégraphistes soient littéralement interdits d'antenne dans leur propre pays ?

Pour ne citer que ce seul exemple, combien de films signés Baroncelli la télévision française a-t-elle diffusés depuis qu'elle existe ?

Il ne serait pas scandaleux qu'une chaîne publique projette, ne serait-ce qu'une fois par mois, un film français muet.

Cela n'apparaîtrait tout de même pas disproportionné par rapport au nombre de gens intéressés, certes faible.

France 5 diffusant déjà des documentaires, France 3 le Cinéma de minuit, France 2 (irrégulièrement et très tard) le Ciné-club, France 4 pourrait être tenue de respecter ce minimum que l'on serait en droit d'attendre du service public.


(Notre illustration : Monte-Cristo (1929) de Fescourt : le crime dans l'auberge).




(1) ajouté le 29 mai 2014 : Epstein fait maintenant l'objet d'une édition en dvd.

(2) ajouté le 21 septembre 2018 : les programmes changeant constamment, France 5 diffuse actuellement - mais pour combien de temps ? - des classiques le lundi soir. Quant au ciné-club de France 2, il a été supprimé il y a bien longtemps … Cela étant, toujours pas de films muets en vue ... On peut se demander pourquoi la télévision publique ne passerait pas les films muets que l'on peut voir par exemple à la cinémathèque française ou à la Fondation Seydoux/Pathé; peut-être est-ce une question de droits ...


Tih Minh (1919) de Louis Feuillade : les mortes vivantes; et Sir Francis Grey attaqué



Film muet français à épisodes.

Noir et blanc. Aucune teinte.

12 épisodes pour une durée totale d'environ 6h25.




Scénario : Louis Feuillade et Georges Le Faure

Image et montage : Léon Clausse



Julien Duvivier aurait été assistant réalisateur sur ce film.


Mary Harald est Tih-Minh
René Cresté est Jacques d'Athys
Georges Biscot est Placide
Louis Leubas est Kistna
Gaston Michel est le docteur Gilson/l'Allemand Marx
Georgette Faraboni est la marquise Dolorès de Santa Fe
mademoiselle Lugane est Jeanne d'Athys, soeur de Jacques
mademoiselle Jane Rollette est Rosette, la domestique
madame De La Croix est madame d'Athys, mère de Jacques
Marcel Marquet est le docteur Clauzel
Emile André est le docteur Davesnes, directeur du Bon repos
Edouard Mathé est Sir Francis Grey



épisode 1 : Le philtre d'oubli :

L'action se déroule en France, dans la région de Nice, à l'époque contemporaine du film.

Après un périple en Indochine. , Jacques d'Athys, explorateur, revient chez lui, à la villa Luciola, où l'attendent sa mère et sa soeur Jeanne.
Il ramène Tih-Minh, Annamite (c'est-à-dire Vietnamienne) qui lui a sauvé la vie, suite à quoi les deux jeunes gens ont développé un sentiment amoureux.

Près de la villa Luciola, dans la villa Circé, vivent trois malfrats : le docteur Gilson, le prétendu Asiatique Kistna, et une femme, présentée comme la marquise Dolorès de Santa Fe, laquelle semble être menacée par les deux autres et agir sous leur emprise.
Gilson et la marquise semblent par ailleurs pratiquer la transmission de pensée.
Ces malfrats sont responsables de la disparition mystérieuse de plusieurs personnes. Ils s'en prennent maintenant à Lord Stone, auquel ils volent l'argent qu'il a gagné au casino, et que l'on retrouve sur la promenade des Anglais totalement déboussolé, amnésique et incapable de parler.

Jacques d'Athys possède un volume du Nalodaya. Il en ignore la valeur. Kistna veut s'en emparer, d'autant que, sur la page de garde de cet ouvrage, le seigneur Ourvasi a écrit un texte en dialecte sacré révélant l'existence de trésors fabuleux, texte qui aurait une portée considérable si une guerre européenne éclatait.

Kistna fait enlever Tih-Minh. Il demande à la marquise de lui ordonner, via une transmission mentale, de voler le Nalodaya. Mais, bien qu'endormie, Tih-Minh résiste. Kistna lui fait boire alors un mystérieux breuvage, le philtre d'oubli.

La marquise se débrouille pour transmettre à Jacques un message lui indiquant que Tih-Minh est toujours vivante.
Cependant, Kistna rend visite à Jacques. Il demande à celui-ci de lui prêter l'exemplaire du Nalodaya. Malheureusement, le domestique de Jacques, Placide, a effacé le texte très important inscrit sur la page de garde.
Etant maintenant en possession du Nalodaya, Kistna fait libérer Tih-Minh, qui est de retour à la villa Luciola. Hélas, elle a totalement perdu la mémoire et ne sait même plus parler ...


épisode 2 : Deux drames dans la nuit :

Jacques fait appel à son parrain, le docteur Davesnes, pour examiner Tih-Minh. Le docteur décide de l'emmener dans sa maison de santé, où elle sera accompagnée par la domestique de la famille d'Athys, Rosette.

Lors d'une réception, Jacques remarque que la marquise porte une étrange amulette. Lorsqu'il la touche, sa main puis son avant-bras sont comme paralysés.
Il promet à Kistna qu'ayant photographié la page de garde du Nalodaya, il lui communiquera les photos.
Mais, Kistna charge la marquise d'aller trouver et voler ces photos chez Jacques pendant la nuit.
Kistna envoie une lettre anonyme à Jacques, lui disant que, s'il veut retrouver Tih-Minh, il doit se trouver au bord de la mer à 2 heures du matin. Jacques flaire le piège. Il envoie à sa place son fidèle domestique, Placide, que les bandits prennent pour son maître et qu'ils jettent à l'eau, Placide s'en sortant heureusement sans dommage.
Pendant ce temps, posté en embuscade dans son bureau, Jacques prend la marquise en flagrant délit en train de fouiller ses affaires. Quand Jacques touche la marquise, elle sombre dans une étrange léthargie. Jacques appelle le docteur Davesnes. Lorsque ce dernier touche l'amulette de la marquise, il est à son tour l'objet d'une étrange sensation.
La marquise s'enfuit.


Episode 3 : Les mystères de la villa Circé :

Kistna charge la marquise d'aller enlever Tih-Minh dans la maison de santé du docteur Davesnes.

Jacques et Placide pénètrent clandestinement dans la villa Circé. Ils y découvrent d'étranges femmes prisonnières, celles qui ont mystérieusement disparu dans la région. Mais, nulle trace de Tih-Minh.
Ils peuvent également observer Kistna pratiquer une étrange expérience sur un chien, auquel il fait ingurgiter une boisson qui l'endort immédiatement. Kistna parti, Placide remplace cette boisson par de l'eau.
L'alarme se déclenche. Jacques prend la fuite, mais son domestique, pris dans un piège à loup, est fait prisonnier par les malfrats. On lui fait avaler ce que l'on croit être le philtre d'oubli, mais il s'agit de l'eau qu'il lui a substituée. On allonge Placide dans une chambre, le croyant endormi. Il réussit à en sortir et se cache dans un coffre. Il se retrouve ainsi à voyager dans ce coffre, que Kistna et sa bande transportent avec eux au-dessus de leur voiture, car, se sachant démasqués, ils ont décidé d'aller s'installer ailleurs.


Episode 4 : L'homme dans la malle :

Kistna, Gilson et la marquise habitent maintenant dans une autre villa. Ils ont pris d'autres déguisements : Kistna est habillé à l'européenne et se fait passer pour un invalide qu'une infirmière - la marquise - doit pousser en fauteuil roulant.

Placide sort de la malle. Il découvre Tih-Minh dans la villa et réussit à s'échapper en barque avec elle.
Cependant, ignorant cela, Jacques charge Rosette de donner les photos de la page de garde du Nalodaya, car il a reçu une missive lui promettant qu'alors, Tih-Minh sera libérée.
Rosette remet donc les documents à un agent de Kistna, mais, heureusement, Placide, revenu avec Tih-Minh, récupère lesdits documents après avoir assommé l'agent des bandits.

Jacques envoie une lettre à un ami orientaliste, Sir Francis Grey, au Foreign Office, à Londres, afin qu'il traduise le texte rédigé par Ourvasi.


Episode 5 : Chez les fous :

Jacques demande au docteur Clauzel, aliéniste passionné d'occultisme, d'examiner Tih-Minh. Ce docteur possède des pouvoirs de suggestion hypnotique. Il en use sur Tih-Minh, qui semble alors aller mieux.
Par ailleurs, Sir Francis Grey doit venir chez Jacques à propos du texte d'Ourvasi. Hélas, la bande à Kistna arrive à le faire interner comme fou dans un hôpital psychiatrique. Heureusement, Placide et Rosette passent justement dans cet hôpital, où ils doivent voir un cousin de Placide, Baptiste, qui y travaille. Placide voit le docteur Gilson et son chauffeur, il apprend que Gilson a fait enfermer un Britannique nommé Grey, il téléphone aussitôt à Jacques. Ce dernier se rend à l'asile et fait libérer Sir Francis Grey.

Kistna se rend compte que le document qu'il convoite n'est pas dans le portefeuille de Grey, dont il s'est emparé. Il pénètre clandestinement dans la propriété de la famille d'Athys et la truffe de micros cachés.

Sir Francis Grey informe Jacques que le gouvernement britannique lui interdit de révéler à quiconque le sens du texte tant convoité, nommé par le Foreign Office le document 29 ...


Episode 6 : Les oiseaux de nuit :

Tih-Minh prononce ses premières paroles après des semaines de silence. Elle dit à Jacques qu'elle l'aime.

Baptiste a été renvoyé de l'asile où Sir Francis Grey avait été interné. Le Britannique le prend comme valet de chambre.
Les deux hommes séjournent dans un hôtel. Kistna le sait puisque, avec ses micros, il a entendu tout ce qui se disait à la villa Luciola. Avec la marquise, il prend donc une chambre voisine de celle du Britannique.
La marquise se fait passer pour une domestique. Elle s'arrange pour devenir très amie avec Baptiste. Croyant à une bonne fortune, celui-ci l'invite dans la suite de Sir Francis Grey, un jour que ce dernier s'est absenté. Feignant de vouloir embrasser Baptiste, la marquise l'endort avec une espèce de chloroforme. Aussitôt, elle fouille pour trouver le document 29. Mais, Sir Francis Grey survient et maîtrise la traîtresse. Il téléphone à Jacques et lui demande de venir immédiatement.
La marquise est finalement emmenée à la villa Luciola.
Tous ignorent que le docteur Gilson s'y est introduit et caché ...


Episode 7 : Evocation :

Utilisant ses pouvoirs de suggestion, le docteur Clauzel fait parler la marquise. Elle raconte comment la bande à Kistna a connu l'existence du document 29 :
l'histoire a commencé au Tonkin (c'est-à-dire au Vietnam), en 1911. Un fonctionnaire français, Laurençon, possédait le document 29. Il se trouve que ce Laurençon était ... le père de Tih-Minh, qu'il avait eue avec une congaye (Tih-Minh est donc d'origine franco-vietnamienne).
Un jour, Laurençon reçoit la visite de Rao, l'Hindou qui a écrit le fameux texte révélant l'existence du testament d'Ourvasi. Rao remet ce texte à Laurençon.
Or, Laurençon a également un autre visiteur, un Allemand nommé Marx, lequel profite d'un moment d'inattention de Laurençon pour lire le texte, dont il perçoit toute l'importance.
Laurençon le chasse alors sans ménagement.

La nuit, Laurençon s'introduit dans la maison clandestinement. Il tue Laurençon, qui l'a surpris, et il s'empare du texte de Rao.
Tih-Minh surgit, elle griffe Marx au visage, mais le barbare la maîtrise et s'enfuit.

Entendant le récit conté par la marquise, Tih-Minh maintenant se souvient : après la mort de son papa, elle a été recueillie par des parents de sa mère, au pays des Muongs (une ethnie du Vietnam). C'est là que, plus tard, Jacques l'a rencontrée.

On demande alors à la marquise si elle sait où se trouve maintenant l'Allemand Marx. Elle répond qu'il est dans la pièce et se dirige vers l'endroit où se cache Gilson. Celui-ci sort une arme, mais il est maîtrisé. Grâce aux cicatrices que lui ont laissées les griffures de Tih-Minh, on a la preuve qu'il s'agit bien de l'Allemand Marx.
Hélas, Kistna et son chauffeur coupent les fils d'un poteau électrique, il n'y a plus de lumière dans la villa Luciola, Gilson en profite pour s'enfuir.


Episode 8 : Sous le voile :

Placide découvre les micros cachés dans le jardin de la villa Luciola.

Grâce à son pouvoir hypnotique, le docteur Clauzel ordonne à la marquise de les conduire - lui, Jacques et sir Francis Grey - jusqu'au repaire des espions allemands.
Mais, les complices de Kistna guettent sur la route et enlèvent la marquise, qu'ils emmènent dans leur voiture.
Pendant ce temps, Kistna et un autre de ses sbires se rendent à la villa Luciola déguisés en religieuses. Sous la menace d'une arme, ils exigent que Tih-Minh leur révèle où est caché le document 29.
Armée, Rosette met en fuite l'homme de main de Kistna, cependant que Placide en fait autant avec Kistna.

Pendant ce temps, le docteur Gilson et les autres bandits emprisonnent la marquise dans un petit village. Ils ignorent que Baptiste, qui se trouve là, les a repérés. Il prévient Jacques d'Athys. Ce dernier décide d'aller libérer la prisonnière avec le docteur Clauzel et Sir Francis Grey.


Episode 9 : La branche de salut :

Jacques refuse que Tih-Minh participe à l'expédition dans le repaire des espions allemands. Aussi, afin d'être quand même de la partie, elle se cache dans une malle qu'emportent les trois hommes.
Malheureusement, Sidonie, une nouvelle domestique de la famille d'Athys, roule pour Kistna et sa bande. Elle utilise sa chienne Rita pour communiquer avec les espions : elle glisse un message dans le collier de l'animal, qui file vers le repaire des bandits.
Les malfrats organisent un piège : ils réussissent à enlever la malle, qui se trouve sur le toit de la voiture, sans que les passagers de celle-ci s'en rendent compte.
Tih-Minh, armée, tire sur ses ravisseurs. Hélas, la malle tombe dans l'abîme, heureusement retenue finalement par un arbre qui domine le gouffre.
Jacques et ses compagnons s'aperçoivent enfin que la malle n'est plus là. Ils cherchent Tih-Minh et, l'ayant repérée, la sauvent.


Episode 10 : Mercredi 13 :

Jacques et Placide découvrent un message que Kistna a placé dans le collier de Rita à destination de Sidonie : ce message dit simplement "Mercredi 13" , mais est accompagné d'une poudre qui s'avère être soporifique.
Cette poudre est remplacée par du sucre pilé.
Sidonie, qui l'ignore, verse cet ingrédient dans les boissons servies à la famille d'Athys, à Sir Francis Grey, à Tih-Minh et au docteur Clauzel, sans savoir qu'elle est observée par Placide.
Tous font semblant de s'endormir. Sidonie appelle alors Kistna et sa bande, qui attendaient son signal pour pénétrer dans la villa, où ils vont fouiller le bureau de Jacques pour trouver le document 29.
Jacques et ses proches passent à l'action : des bagarres éclatent.
Les bandits allemands réussissent à s'enfuir avec Sidonie, tout en enlevant, une fois de plus, Tih-Minh. Celle-ci est jetée dans le vide. Heureusement, elle parvient à se raccrocher au mur. C'est alors qu'arrive la marquise, qui a réussi à s'échapper de la prison où l'ont enfermée les espions. Elle sauve la vie de Tih-Minh, qui, ne pouvant plus tenir, a fini par lâcher prise, en la recevant dans ses bras.


Episode 11 : Le document 29 :

Le Foreign Office apprend à Jacques que, grâce au document 29, les Anglais ont mis la main sur toute une organisation occulte dont les ramifications s'étendaient à travers leurs possessions d'Asie, et qu'ils ont saisi des dépôts clandestins d'argent, d'armes et de munitions.

Cependant, déguisé en facteur, Kistna se rend dans la suite que Sir Francis Grey occupe à l'hôtel. Il l'endort avec une piqûre et, avec un complice, se met à chercher le document 29.
Il trouve alors une lettre du Foreign Office contenant les mêmes informations que celles qui sont contenues dans la lettre adressée à Jacques. Cette lettre précise aussi que les Anglais veulent maintenant arrêter les espions allemands auxquels Jacques et Sir Francis Grey sont confrontés.

Jacques, sa soeur, Tih-Minh et Placide viennent voir Sir Francis Grey. Kistna et son complice s'enfuient.
Placide parvient à s'accrocher à leur voiture et fait couler de l'huile sur la route pour que Jacques et ses amis puissent suivre l'itinéraire du véhicule.


Episode 12 : Justice :

Maintenant que leur mission a échoué, les espions ne songent plus qu'à sauver leur peau et à empocher le prix de leurs services.
Kistna se bat contre deux de ses complices, qui veulent être payés. Il en assomme un et tue l'autre. Il part en voiture, Placide réussissant encore à s'accrocher à l'arrière du véhicule.

Kistna rejoint Gilson. Les deux hommes fuient à travers la montagne, poursuivis par Jacques et ses amis. Puis, ils empruntent un wagonnet de carrière pour traverser la vallée. Gilson, qui ne songe qu'à rouler Kistna, le précipite par-dessus bord. Kistna tombe dans un réservoir et meurt.

Des explosions à la dynamite avaient été programmées dans la carrière et vont se déclencher. Gilson meurt dans l'une de ces explosions.

Sous l'influence du docteur Clauzel, la marquise rédige une confession et se repent.
Une fois cette confession finie, elle se suicide en avalant un poison contenu dans son amulette.

L'aventure se termine par trois mariages : Jacques d'Athys avec Tih-Minh, Anne d'Athys avec Sir Francis Grey, Placide avec Rosette.







Mary Harald est Tih-Minh

Un autre film muet avec Mary Harald :

L'autre aile (1923) de Henri Andréani


De gauche à droite : Edouard Mathé, René Cresté, mademoiselle Lugane et Georges Biscot


René Cresté est Jacques d'Athys


Madame De La Croix est madame d'Athys, mère de Jacques


De gauche à droite : mademoiselle Lugane, René Cresté et madame De La Croix


Marcel Marquet est le docteur Clauzel


Emile André est le docteur Davesnes, directeur du Bon repos


Georgette Faraboni est la marquise Dolorès de Santa Fe


Gaston Michel est l'Allemand Marx ...


... et le docteur Gilson


Louis Leubas est Kistna

Un autre film muet de Louis Feuillade avec Louis Leubas, René Cresté, Edouard Mathé et Gaston Michel, auquel a collaboré Léon Clausse :

Judex (1916)


Un autre film muet de Louis Feuillade avec Louis Leubas et Edouard Mathé :

Les vampires (1915/1916)



Debout : Louis Leubas. A droite, allongé : Edouard Mathé


Edouard Mathé est Sir Francis Grey


Jane Rollette et Biscot


Georges Biscot est Placide


Hédy Sellami

acteurs et actrices | compositeurs et compositrices de musiques | producteurs, productrices, compagnies, studios | réalisateurs et réalisatrices | techniciens et techniciennes | théoriciens (ennes), historiens (ennes) du cinéma | Scénaristes et dialoguistes

Plus de 1 400 liens cinéma !

Image du film Bus stop (1956) de Joshua Logan


Eclairages est, à notre connaissance, le seul support à répertorier un aussi grand nombre de sites consacrés au septième art, qui plus est classés par thèmes, continents, pays, ordre alphabétique.

La page consacrée aux acteurs dont les noms vont de A à M, a été mise à jour le 12 mai 2021.









La banque Nemo, un film d'une brûlante actualité



Réalisé vers 1934, l'opus de Marguerite Viel retrace l'ascension sociale d'un arriviste qui ne recule devant aucune manoeuvre pour parvenir au sommet.

Ce n'est peut-être pas un chef-d'oeuvre, mais il est au moins une scène qu'il faut voir, aujourd'hui en 2013, tant elle paraît d'actualité : le conseil des ministres (notre extrait). A l'époque, cette scène, qui montre ces messieurs sous leur jour véritable, aurait d'ailleurs été censurée, coupée.

Certains prétendront que nous sommes dans la caricature : au contraire, il nous paraît que nous sommes encore au-dessous de la réalité, de notre réalité.

Toute ressemblance avec des personnages et des faits existant aujourd'hui constitue, sans doute, une coïncidence ...

Il n'empêche que l'on croirait entendre parler d'affaires actuelles, récentes, quand, par exemple, le président du Conseil rappelle au ministre des colonies qu'il a concédé des terrains à l'affairiste alors que ses subordonnés le lui avaient déconseillé; ou lorsque la question est posée de savoir comment le banquier véreux peut être en possession de documents qui auraient dû rester entre les mains du même ministre ...

Frappants échos encore avec la situation actuelle quand on rappelle au président du Conseil qu'il a plaidé pour le banquier il y a six mois ...

Aura-t-on la cruauté de remarquer aussi combien est ressemblant ce personnage d'imbécile qui tient à son poste parce qu'il est ministre pour la première fois, et depuis si peu de temps, alors qu'il était député depuis quinze ans ...

Oui, tout cela ressemble horriblement à ce qu'aujourd'hui, nous vivons en pire ...







Quand Kurosawa fait appel à Ravel



Le récit de la femme violentée dans 羅生門 (Rashomon) est accompagné d'une partition inspirée du célèbre Boléro.

Démonstration en images et en musique avec l'extrait du film et le final de l'opus ravélien.













27 de nos 705 extraits de films

Répertoire des films noirs américains

Eclairages met en ligne un répertoire des films noirs américains, classés par compagnie cinématographique et par ordre alphabétique.

Pour chaque film, le générique, le résumé, des photogrammes et un ou plusieurs extraits.

Le répertoire sera progressivement enrichi.












Columbia


International Pictures


Metro Goldwyn Mayer (MGM)


Paramount


RKO


Twentieth Century Fox


Universal


Warner Bros