Hédy Sellami présente
Recherche

Extraits à venir sur Eclairages

Extraits à venir sur Eclairages
Parmi les films dont nous mettrons des séquences en ligne prochainement :

Miss Mend, de Barnet et Ozep

Les mondes futurs, sur un scénario de HG Wells

Coeurs en lutte, de Fritz Lang

Le village du péché, d'Iwan Prawow et Olga Preobrashenskaja

Othello, d'Orson Welles

Le chevalier à la rose, de Robert Wiene

The dragon painter, avec Sessue Hayakawa






De Pandora aux Dames du bois de Boulogne

De Pandora aux Dames du bois de Boulogne


Eclairages vous propose une sélection de séances, avec aussi le maghreb; En dirigeable sur les champs de bataille; et Nosferatu en ciné-concerts; Samuel Fuller; le mythe d'Orphée; un mini-cycle japonais; Le monde perdu; Géant; Claude Autant-Lara; des opus français des années 1930; Fassbinder; Maigret et l'affaire Saint-Fiacre; Robert Bresson; un festival chinois; ou encore Une certaine rencontre.

Cliquez ICI










Pour la diffusion de films muets à la télévision publique


Quoi qu'en disent certains, la connaissance et la publication des films muets restent faibles, fragmentaires.

C'est particulièrement le cas des films français.

Voici qui est tout de même stupéfiant : on ne peut trouver en DVD qu'une infime minorité des oeuvres les plus marquantes signées par les cinéastes les plus célèbres : Gance, Dulac, L'Herbier, Antoine, Epstein (1) ...

Il faut parfois chercher chez des éditeurs étrangers pour dénicher une oeuvre !

Et ne parlons pas des réalisateurs davantage négligés encore : les Roussel, les Kemm, les Lion, les Hervil, les Poirier ...

N'est-il pas pour le moins étrange que ces cinégraphistes soient littéralement interdits d'antenne dans leur propre pays ?

Pour ne citer que ce seul exemple, combien de films signés Baroncelli la télévision française a-t-elle diffusés depuis qu'elle existe ?

Il ne serait pas scandaleux qu'une chaîne publique projette, ne serait-ce qu'une fois par mois, un film français muet.

Cela n'apparaîtrait tout de même pas disproportionné par rapport au nombre de gens intéressés, certes faible.

France 5 diffusant déjà des documentaires, France 3 le Cinéma de minuit, France 2 (irrégulièrement et très tard) le Ciné-club, France 4 pourrait être tenue de respecter ce minimum que l'on serait en droit d'attendre du service public.


(Notre illustration : Monte-Cristo (1929) de Fescourt : le crime dans l'auberge).




(1) ajouté le 29 mai 2014 : Epstein fait maintenant l'objet d'une édition en dvd.


289e filmographie

289e filmographie

Deux partitions pour une grève



Стачка (La grève, 1925) d'Eisenstein, peut être visionné en deux copies, avec deux musiques différentes.

L'une (ci-dessus) a été composée récemment par Pierre Jodlowski pour la cinémathèque de Toulouse. L'autre (ci-dessous) est constituée de morceaux signés Chostakovitch pour une restauration soviétique de 1969.

C'est l'occasion de constater à quel point l'accompagnement sonore d'un film muet en modifie la perception.






Henri Calef (1910/1994)



Réalisateur français. Son oeuvre va du court métrage documentaire au long métrage de fiction. Il a travaillé tant pour la télévision que pour le cinéma. Vous trouverez ci-dessous la liste de ses films cinéma.

Cette filmographie a été enrichie le 15 octobre 2009 avec le résumé, le générique et un extrait des Chouans.







Calef assistant réalisateur

Henri Calef (1910/1994)


1933




Quelqu’un a tué, de Jack Forrester





1934





La fille de madame Angot, de Jean Bernard-Derone






1935





Paris-Camargue, de Jack Forrester




Les gaîtés de la finance, de Jack Forrester





Les gaîtés du palace, de Walter Kapps





1936




Pantins d’amour, de Walter Kapps





1937




L’escadrille de la chance, de Max de Vaucorbeil




L’affaire Lafargue, de Pierre Chenal




Les nouveaux riches, d'
André Berthomieu





1938




L’inconnue de Monte-Carlo, d'André Berthomieu





1939




Le cocu magnifique, de Serge de Poligny




Le dernier tournant, de Pierre Chenal




Dernier refuge, de Jacques Constant




Tourbillon de Paris, de Henri Diamant-Berger





1940




Soyez les bienvenus, de Jacques de Baroncelli






Calef réalisateur



1945




L’extravagante mission





Jericho






1946




Les Chouans


Une Production Georges Legrand
Directeur de production : René Jaspard
Jean Marais
Marcel Herrand
Pierre Dux
Louis Seigner Sociétaire de la Comédie française
et Madeleine Robinson dans
Les Chouans d'après H. de Balzac
avec :
Amiot
Carnège
Favières
Lapara
Paulais
Vernon
Janine Vienot
Armontel
Jacques Charron de la Comédie française
Brochard et Madeleine Lebeau
Mise en scène de Henri Calef
Chef opérateur : Claude Renoir
Ingénieur du son : René Longuet
Assistant réalisateur : J. de Casembroot
Régisseur général : H. Benedek
Adaptation de Ch. Spaak et P. Brive
Dialogues de Charles Spaak
Musique de Kosma
Décors de R. Dumesnil, Richard et Faigner
Montage de J. Grassi et R. Nevers
Cameraman : Mousselle
Assistants opérateurs : Chain, Tellier
Régie extérieurs : Auvergne
Costumes de Nicole Sandri exécutés par la maison Gaston
Script girl : Rosy Jegou
Maquillage : Paule Dean, Markus
Régie : Renée Bardon, R. Camier
Photographie : Mirkine
Tourné aux Studios Eclair (Epinay-sur-Seine)
Procédé sonore Klang Film
Laboratoires Eclair


L'action se situe en France en 1799, à la veille d'une troisième Chouannerie, révolte contre la République.
Le marquis Jean de Montauran débarque sur les côtes pour rallumer la guerre, sur ordre du comte d'Artois.
Il doit être aidé notamment par madame Du Gua, sorte de fanatique; et par l'abbé Gudin.
Jean fait la connaissance de Marie, une Républicaine. Elle ignore qu'il est un agent contre-révolutionnaire, et lui ignore qu'elle travaille pour la police révolutionnaire.
Ils sympathisent.
Jean l'invite, avec l'escorte de soldats républicains qui l'accompagnent, dans son château.
Il ordonne qu'aucun mal ne leur soit fait.
Mais madame Du Gua les fait massacrer.
Marie parvient à en réchapper. Elle croit que Jean lui a tendu un piège.
Corentin, chef de police révolutionnaire, la charge d'une mission : piéger Jean et obtenir qu'on le prenne.
Marie avoue à Jean de quoi on l'a chargée. Jean lui demande de partir et déclare la mépriser.
Marie rend compte de son échec à Corentin. Elle lui apprend également que les Chouans ont décidé de déclencher les hostilités.
Corentin la met aux arrêts et affirme qu'elle passera en jugement.
Lui et Hulot, un chef militaire, se rendent chez Jean : objectif : dissuader les Chouans d'entrer à nouveau en guerre.
Mais leurs adversaires sont fermement décidés à en découdre.
Marie s'est évadée. En réalité, c'est Corentin qui a facilité cette évasion afin d'utiliser Marie contre Jean, sans qu'elle s'en doute.
Jean et Marie se retrouvent et s'avouent leur amour. Ils semblent rejeter une guerre qui ne leur paraît pas être la leur.
Des Chouans et des soldats républicains se dirigent vers la bâtisse où sont les deux amoureux.
Madame Du Gua a été atteinte au coeur par une balle ennemie : elle meurt.
Jean et Marie sortent de la maison. Un soldat républicain tire sur la jeune femme et la tue.
Un Chouan découvre que madame Du Gua est morte.
Il tire sur Jean et le tue.


Jean Marais est le marquis Jean de Montauran.
Madeleine Robinson est madame Du Gua.
Madeleine Lebeau est Marie.
Pierre Dux est Achille Hulot, chef militaire républicain.
Louis Seigner est l'abbé Gudin, contre-révolutionnaire.
Marcel Herrand est Corentin, de la police révolutionnaire.
Jacques Charron est un soldat républicain.
Jean Brochard est le Chouan qui tue Jean.



Pour un extrait des Chouans, cliquez
ICI



Henri Calef (1910/1994)



La maison sous la mer




1947




Le carrefour des passions

Film terminé par Ettore Giannini.





Bagarres





1948




Les eaux troubles





1949




La souricière




La passante






1950




Ombre et lumière





1952




Les amours finissent à l'aube





1953




Le secret d'Hélène Marimon





1955




Paris, ville aux sept collines


Court-métrage.






1957




Les violents





1960




Doit-on les punir ?


Court métrage.






1961




De ciel et d'azur

Court métrage.






Le temps de la fureur

Court-métrage.




1964




Les archives de la France


Court métrage.





L’heure de vérité





1965




Fido

Court métrage.





1973




Féminin féminin








Henri Calef uniquement scénariste

Henri Calef (1910/1994)
1945



La fiancée des ténèbres, de Serge de Poligny


Le générique de La fiancée des ténèbres dit : "Collaborateur au découpage : Henri Calef".








Hédy Sellami, eclairages.com.fr

acteurs et actrices | compositeurs et compositrices de musiques | producteurs, productrices, compagnies, studios | réalisateurs et réalisatrices | techniciens et techniciennes | théoriciens (ennes), historiens (ennes) du cinéma | Scénaristes et dialoguistes

Plus de 1 400 liens cinéma !

Plus de 1 400 liens cinéma !


Eclairages est, à notre connaissance, le seul support à répertorier un aussi grand nombre de sites consacrés au septième art, qui plus est classés par thèmes, continents, pays, ordre alphabétique.













La banque Nemo, un film d'une brûlante actualité



Réalisé vers 1934, l'opus de Marguerite Viel retrace l'ascension sociale d'un arriviste qui ne recule devant aucune manoeuvre pour parvenir au sommet.

Ce n'est peut-être pas un chef-d'oeuvre, mais il est au moins une scène qu'il faut voir, aujourd'hui en 2013, tant elle paraît d'actualité : le conseil des ministres (notre extrait). A l'époque, cette scène, qui montre ces messieurs sous leur jour véritable, aurait d'ailleurs été censurée, coupée.

Certains prétendront que nous sommes dans la caricature : au contraire, il nous paraît que nous sommes encore au-dessous de la réalité, de notre réalité.

Toute ressemblance avec des personnages et des faits existant aujourd'hui constitue, sans doute, une coïncidence ...

Il n'empêche que l'on croirait entendre parler d'affaires actuelles, récentes, quand, par exemple, le président du Conseil rappelle au ministre des colonies qu'il a concédé des terrains à l'affairiste alors que ses subordonnés le lui avaient déconseillé; ou lorsque la question est posée de savoir comment le banquier véreux peut être en possession de documents qui auraient dû rester entre les mains du même ministre ...

Frappants échos encore avec la situation actuelle quand on rappelle au président du Conseil qu'il a plaidé pour le banquier il y a six mois ...

Aura-t-on la cruauté de remarquer aussi combien est ressemblant ce personnage d'imbécile qui tient à son poste parce qu'il est ministre pour la première fois, et depuis si peu de temps, alors qu'il était député depuis quinze ans ...

Oui, tout cela ressemble horriblement à ce qu'aujourd'hui, nous vivons en pire ...







Alfred sur les traces d'Agatha ?

Alfred sur les traces d'Agatha ?

Eclairages vous présente une nouvelle étude sur Hitchcock. Intéressons-nous plus particulièrement à ses rapports avec une Anglaise célèbre ... "la reine du crime" ... Agatha Christie. Nous allons voir que plusieurs films du cinéaste présentent d'étranges ressemblances avec certains livres de sa compatriote.





Quand Kurosawa fait appel à Ravel







Le récit de la femme violentée dans 羅生門 (Rashomon) est accompagné d'une partition inspirée du célèbre Boléro.

Démonstration en images et en musique avec l'extrait du film et le final de l'opus ravélien.













25 de nos 338 extraits de films

Répertoire des films noirs américains



Eclairages met en ligne un répertoire des films noirs américains, classés par compagnie cinématographique et par ordre alphabétique.

Pour chaque film, le générique, le résumé, des photogrammes et un ou plusieurs extraits.

Le répertoire sera progressivement enrichi.









Paramount


RKO


Twentieth Century Fox


Universal